Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Scènes de la traduction France-Argentine

Scènes de la traduction France-Argentine Scènes de la traduction France-Argentine
Agrandir
Roland BÉHAR et Gersende CAMENEN (dir.)

2020
Format : 15 x 21 cm |   Nb pages : 280
ISBN-978-2-7288-0616-4
15.00 €

Ajouter au panier


Collection Actes de la recherche à l'ENS n°31
(publications électroniques/ digital publications)

- - - - - - - - - -

Résumé

Les échanges culturels et littéraires entre la France et l'Argentine reposent sur les importances singulières que les littératures des deux pays se sont mutuellement attribuées, sur des constellations de réseaux de traducteurs, enfin sur des « scènes » historiques essentielles. Depuis sa fondation, la jeune Nation argentine s'est nourrie d'une francophilie prononcée : la traduction de littérature française y est la pierre angulaire d'une politique d'importation culturelle aux orientations variables selon les évolutions politiques et culturelles du pays. La traduction de la littérature argentine en France a connu, quant à elle, une histoire plus intense que celle des autres pays d'Amérique latine – hormis le Mexique, peut-être –, fruit d'une série de rencontres personnelles et de projets intellectuels portés par des figures telles que L. Bataillon et A. Berman, ou encore D. Coste, A. Bensoussan et S. Baron Supervielle.

- - - - - - - - - -

Les directeurs du volume

Roland BÉHAR est maître de conférences en littératures hispaniques à l'École normale supérieure-PSL. Ses travaux portent essentiellement sur la poésie et l'humanisme espagnols du Siècle d'Or, en particulier dans leurs rapports avec l'Italie de la Renaissance, mais il s'est également intéressé à diverses manières dont la littérature latino-américaine (C. Vallejo, J. L. Borges et O. Paz) s'est nourrie de la littérature européenne ou a été perçue par celle-ci. Il est l'éditeur, avec Annick Louis, de Lire Borges aujourd'hui. Autour de Ficciones et El Hacedor (2016) et, avec Laurence Breysse-Chanet et Ina Salazar, de La parole impossible. Regards croisés autour de la traduction de César Vallejo, Marina Tsvetaeva et Paul Celan (2019).

Gersende CAMENEN est maître de conférences en littérature latino-américaine à l'Université Gustave-Eiffel. Elle est l'auteur de Roberto Arlt, écrire au temps de l'image (2012). Ses recherches portent sur les imaginaires de la langue et de la traduction, l'histoire des traductions, la réception de la littérature latino-américaine en France. Elle a traduit des auteurs latino-américains (J. C. Chirino, A. Jeftanovic, M. Gala, R. Rey Rosa) dont plusieurs argentins (M. Gainza, A. Pauls, M. Kohan, H. Ronsino).

- - - - - - - - - -

Sommaire

Introduction
Gersende CAMENEN et Roland BÉHAR

Première partie : Imaginaires de la langue, bilinguisme et traduction

¿La versión de Babel? Imaginarios de lengua y traducción en la Argentina, 1900-1938
Magdalena CÁMPORA

Delfina Bunge y el bilingüismo poético femenino en la argentina del centenario
Axel GASQUET

Deuxième partie : Sur, un pôle d'attraction

Contre la traduction : Victoria Ocampo en version originale
Victoria LIENDO

La traduction dans la revue Lettres françaises (1941-1947) de Roger Caillois
Annick LOUIS

El deseo del viaje. La traducción de literatura francesa en Orígenes y Sur (1944-1956)
Armando VALDÉS-ZAMORA

Troisième partie : Retraductions et relectures argentines contemporaines

Traduction, transplantation : Supervielle autrement lu
Sylvia MOLLOY

Huysmans en Buenos Aires: sobre el « giro académico » de la traducción
Mariano SVERDLOFF

Quatrième partie : Traduit de l’argentin

Un destino entre las hojas. Laure Bataillon traduce « Guía para un jardín de plantas » de Arnaldo Calveyra
Mariana DI C

Mort et résurrection dans le poème. La traduction de Juan Gelman à Jacques Ancet
Valentina LITVAN

Roberto Arlt, un « très grand auteur » français ? Traduction et valeur littéraire
Gersende CAMENEN

Cinquième partie : La voix des traducteurs

Le passage
Silvia BARON SUPERVIELLE

L’ Argentine entre l’or des tigres et l’ange exterminateur (vision d’un traducteur)
Albert BENSOUSSAN

Alfonsina avant et après la mer : traduire Mascarilla y trébol en 2018
Didier COSTE

 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.psl.eu