Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Un carrosse démocratique

Un carrosse démocratique Un carrosse démocratique
Agrandir
Edmondo DE AMICIS

17 janvier 2020
Format : 14 x 18 cm |   Nb pages : 430
ISBN-978-2-7288-0673-7
25.00 €
Prochainement
Collection « Versions françaises »

- - - - - - - - - -

Résumé

Ce texte est né d’une idée originale de De Amicis : faire des tramways à chevaux de Turin à la fin du xixe siècle un sujet d’écriture romanesque. Pendant les douze mois de l’année 1896 (une année marquée par la funeste guerre d’Afrique entre l’Italie et l’Éthiopie), ces « carrosses pour tous » qui sont un lieu de rencontre des différentes classes sociales, serviront à l’écrivain d’observatoire privilégié. Dans ce roman « expérimental » − qui pourrait aussi être défini comme un singulier récit de voyage et un livre-enquête −, les personnages sont les passagers, dont certains, au gré de leurs apparitions répétées, vont composer une véritable galerie : leurs personnalités, révélées par le regard pénétrant du narrateur, forment un roman choral où les trajectoires des uns et des autres se trouvent reliées au sein d’une structure unitaire. La simplicité de l’invention est compensée par la précision avec laquelle est décrite la société d’une grande ville italienne, fière des gloires du Risorgimento mais vivant à l’enseigne d’une activité intense et de la culture de masse naissante. La « question sociale » joue un rôle fondamental et constitue l’un des filtres du jugement de De Amicis, qui venait d’adhérer au parti socialiste ; sa vision du socialisme ici n’est pas celle de la lutte des classes, mais plutôt d’une collaboration apaisée.

Le texte est inédit en français.

De De Amicis sont actuellement disponibles : Le Livre Cœur (Rue d’Ulm, 2001, rééd. 2004) ; Sur l’océan (Payot & Rivage, 2004) ; Souvenirs de Paris (Rue d’Ulm, 2015) ; Amour et gymnastique suivi d’Un amour de Nellino (Cent Pages, 2016) ; Le Roman d’un maître d’école (PU de Caen, 2016) ; L’Institutrice des ouvriers (in Transalpina n° 20, Edmondo De Amicis. Littérature et société, p. 113-176).

- - - - - - - - - - 

L’auteur

Edmondo DE AMICIS (1846-1908) fut l’un des écrivains les plus représentatifs et les plus populaires de son temps. Après s’être fait connaître avec les nouvelles de La Vie militaire, il quitta l’armée pour devenir journaliste et auteur de livres de littérature de voyage. Mais ce fut un roman pour les enfants, Cuore (1886) – Le Livre Cœur, qui lui donna une notoriété mondiale. Après avoir célébré la monarchie et les institutions de l’Italie libérale, De Amicis anticipa l’évolution des opinions et des idées de ses lecteurs avec des ouvrages engagés, où il prit fait et cause pour les émigrants italiens (Sur l’océan, 1889) et les instituteurs (Le Roman d’un maître d’école, 1890), avant d’adhérer officiellement en 1891 au parti socialiste et de militer comme conférencier. Il écrivit alors un roman socialiste (Primo maggio), où il mettait en scène un intellectuel qui ralliait la cause des masses ouvrières, mais renonça à le publier pour des raisons familiales autant que littéraires. Par la place prépondérante qu’y tient le socialisme, Le Carrosse de tout le monde (1898) relève le défi manqué de Primo Maggio.

- - - - - - - - - -

Les traductrices

Agrégé d’italien, Mariella COLIN est professeur émérite de l’Université de Caen, spécialiste de littérature du XIXe siècle et de littérature pour l’enfance.

Agrégée d’italien, Emmanuelle GENEVOIS est maître de conférences honoraire de la Sorbonne Nouvelle et traductrice de littérature italienne.



 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.psl.eu