Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Apprentissage et découverte
Écrits de jeunesse (Vienne 1925-1935)

Apprentissage et découverte
Agrandir
KARL POPPER

8 novembre 2019
Format : 14 x 18 cm |   Nb pages : 310
ISBN-978-2-7288-0608-9
25.00 €
Prochainement
Collection « Versions françaises »

« Toute bonne traduction doit être en même temps minutieuse et libre.
Remarquons en passant que c’est une erreur de penser
que les considérations esthétiques n’auraient aucune importance
quand on tente de traduire un texte de part en part théorique. […]
on ne peut pas traduire sans avoir constamment présent à l’esprit
le contexte de la question en jeu. »
Karl Popper
- - - - - - - - - -

Résumé

Après la publication du Soi et son cerveau (Rue d’Ulm, oct. 2018), ce volume vient clore la publication des œuvres de Popper en langue française (à l’exception de textes datés consacrés quasi exclusivement à la physique quantique).
Les écrits de jeunesse montrent la genèse de l’œuvre poppérienne dans une Vienne éducatrice et matrice de savoirs neufs (réforme scolaire, néopsychologie, Cercle de Vienne) au sein d’un milieu cosmopolite progressiste, et l’environnement d’un penseur enthousiaste dans ses premières réalisations. Ils traitent aussi bien de la relation élève-enseignant que du processus de mémorisation, de l’idée de patrie que de l’« expérience vécue de la règle. »

En appendice : K. Popper, Réflexions sur la réforme scolaire à Vienne et son influence sur moi (écrit en 1970).

- - - - - - - - - -

L'auteur

Karl Popper est né à Vienne en 1902 et mort à Kenley, près de Londres, en 1994. L’expression « rationalisme critique », par laquelle on a coutume de désigner sa philosophie, met parfaitement en lumière son trait essentiel : nos raisons ne sont pas des raisons de justifier, mais des raisons de critiquer, au mieux des raisons de préférer. Cette thèse, l’épistémologie de Popper (La Logique de la découverte scientifique, 1934, trad. fr. 1973, rééd. 2017) la met en avant, ainsi que sa philosophie politique (La Société ouverte et ses ennemis, 1945, trad. fr. partielle, 1979). Mais ni l’une ni l’autre ne sont sorties tout armées de l’esprit d’un homme fait : elles sont le fruit d’une enfance et d’une jeunesse étudiante et active au cœur de la capitale de la Mitteleuropa, Vienne.

On découvre ici, traduit de l’allemand, Popper à ses origines, avant l’exil.

- - - - - - - - - -

Le traducteur

Gilles Campagnolo, ancien élève de l’ENS Ulm, est directeur de recherches au CNRS. Philosophe et économiste de formation, il est reconnu pour son expertise sur l’École autrichienne et sur la diffusion du libéralisme. Il a publié Critiques de l’économie politique classique. Marx, Menger et l’École historique (PUF, 2004, trad. angl. Routledge, 2010) et édité les Recherches sur la méthode dans les sciences sociales et en économie politique en particulier de Carl Menger (éd. de l’EHESS, 2011). (Menger, premier critique de l’historicisme, inspira à ce titre le Popper de Misère de l’historicisme.)

- - - - - - - - - -

Sommaire

Table des matières

Note sur l’édition

A – Sur le positionnement de l’enseignant vis-à-vis de l’école et de l’écolier. Éducation sociale ou individualiste ?

B – Sur la philosophie de l’« idée de patrie »

C – Habitude et « expérience de la règle » dans l’éducation

D – Cultiver la mémoire en toute autonomie

E – Sur la méthode empirique et le concept d’expérience

F – Quelques réflexions sur la réforme scolaire à Vienne, et l’influence qu’elle eut sur moi

Popper à Vienne. L’éducatrice et son témoin, par Gilles Campagnolo

Considérations actuelles

Popper à Vienne : son milieu d’origine

La réforme de l’école à Vienne : Otto Glöckel, Karl Bühler

De la psychopédagogie à l’épistémologie

Sur l’apprentissage par l’enfant, la science, l’angoisse

Aus Wien nach Paris – and far away (New-Zealand) : l’idée de patrie à l’épreuve

Bibliographie

 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.psl.eu