Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Sciences et philosophie au XXe siècle
L'École de Zurich et le programme surrationaliste

Sciences et philosophie au <small>XX<up>e</sup></small> siècle Sciences et philosophie au <small>XX<up>e</sup></small> siècle
Agrandir
collectif
2005
Format : 16 x 24 cm |   Nb pages : 552
ISBN-2-7288-0349-8
28.40 €
Version imprimée épuisée

Revue de synthèse 2005 / 2 t. 126

- - - - - - - - - -

Résumé

Cent ans après la publication des textes d’Albert Einstein où le XXe siècle a reconnu les marques de ses révolutions scientifiques, il revient au second siècle de la relativité moderne, au nôtre donc, de mener l’enquête sur le siècle précédent. Il est grand temps de prendre pour objet le laborieux itinéraire des savants et des philosophes qui, tout au long du XXe siècle, ont exploré les rapports nouveaux que pouvaient entretenir les sciences et la philosophie, cela non pour épouser telle option particulière mais pour gagner le bénéfice d’une perspective plus ample. 
Où mieux la saisir qu’à Zurich et dans les réseaux des discussions européennes dont un centre fut l’Institut fédéral de technologie – on disait jadis l’École polytechnique. On peut suivre en effet sur ce terrain un ensemble d’interactions peu communes. Les différents articles de ce volume en procurent des analyses dont les protagonistes sont par exemple Ferdinand Gonseth, Wolfgang Pauli, Gaston Bachelard, Federigo Enriques, Albert Lautman, Hermann Weyl ou Stéphane Lupasco. 
Les renouvellements scientifiques du XXe siècle et leurs conséquences dans la philosophie et dans les sciences sociales ont non seulement ouvert une crise bien connue, mais encore conduit plusieurs savants et philosophes à s’engager dans des tentatives où l’on peut discerner un programme que circonscrit l’appellation de surrationaliste. 

- - - - - - - - - -

Sommaire

Présentation , par Charles ALUNNI, Éric BRIAN et Éric EMERY

Articles
Albert Lautman et le souci brisé du mouvement, par Charles ALUNNI
Federigo Enriques, Gaston Bachelard et Ferdinand Gonseth. Esquisse d’une tradition épistémologique, 
par Mario CASTELLANA
Paul Bernays et la rénovation des fondements philosophiques des mathématiques, par Gerhard HEINZMANN
La philosophie comme ressource culturelle et moyen de réflexion d’Hermann Weyl, par Erhard SCHOLZ
Einstein et « Zweistein », par John STACHEL
L’« École de l’ETH » dans l’œuvre de Gaston Bachelard. Les figures spectrales d’Hermann Weyl, Wolfgang Pauli et Gustave Juvet, par Charles ALUNNI
Présence de Ferdinand Gonseth dans la pensée de Gaston Bachelard, par Carlo VINTI
Actualité de la philosophie de Ferdinand Gonseth, par Gilles COHEN-TANNOUDJI
Stéphane Lupasco et le tiers inclus. De la physique quantique à l’ontologie, par Basarab NICOLESCU

Essais
 
Réflexions sur Wolfgang Pauli, par Jürg FRÖHLICH
La philosophie dans les sciences, par Dominique LECOURT
Éloge de la politique, par Charles KLEIBER

Varia

Hermann Weyl. Motivations philosophiques d’un choix Maverick, par Demetrio RIA

Comptes rendus

Philosophie
Sciences et philosophie des Lumières
 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.fr