Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Fabrique des archives, fabrique de l'histoire

Fabrique des archives, fabrique de l'histoire Fabrique des archives, fabrique de l'histoire
Agrandir
collectif
2004
Format : 16 x 24 cm |   Nb pages : 330
Revue de synthèse 2004 t. 125

- - - - - - - - - -

Résumé

Avec les controverses sur la guerre d’Algérie ou le régime de Vichy, les archives ont tenu ces dernières années en France une place importante dans les débats publics. Cependant, cet intérêt demeure partiel : il s’est surtout agi de réfléchir à une politique des archives quand il n’y eut guère de place pour une épistémologie des archives, c’est-à-dire pour un débat scientifique sur leur place dans les opérations de construction de la connaissance historique. Ce numéro s’inscrit dans cette perspective, à partir du constat d’une double coupure. D’une part, dans l’univers académique, l’archivistique est souvent reléguée au rang de « science auxiliaire » de l’histoire, et beaucoup d’historiens en font peu d’usage ; d’autre part, les archivistes et les chercheurs sont, professionnellement, deux mondes nettement séparés entre lesquels les échanges restent trop rares. 
Dans une telle optique, ces différents protagonistes dialoguent autour d’une analyse du statut des archives : elles sont le résultat de deux opérations historiques, l’une consistant à produire le document, l’autre à le classer et à le conserver dans des conditions spécifiques. Poser ainsi le problème des archives, c’est montrer qu’elles sont un objet historique dont l’organisation conditionne l’écriture de l’histoire. Ces aspects, explorés conjointement dans ce dossier d’articles, complété par une bibliographie raisonnée et une note sur les archives dans l’épistémologie contemporaine, contribuent à proposer une critique des rapports entre archives et historiographie qui éclaire l’un des fondements de la construction de la connaissance. 

- - - - - - - - - -

Sommaire

Présentation
Fabrique des archives, fabrique de l’histoire, par Étienne ANHEIM et Olivier PONCET

Articles
La fabrique de la perpétuité. Le Trésor des chartes et les archives du Royaume (XIIIe-XIXe siècle), 
par Olivier GUYOTJEANNIN et Yann POTIN
Exemplaire Parlement… Le fonds du parlement de Paris aux Archives nationales, par Françoise HILDESHEIMER
Le médiéviste, le lignage et l’effet de réel. La construction du Geschlecht par l’archive en Haute-Allemagne à partir de la fin du Moyen Âge, par Joseph MORSEL
Autres sources, autre histoire ? Faire l’histoire des individus des XVIIe et XVIIIe siècles en Angleterre et en France,
par François-Joseph RUGGI
Singulières archives. Le statut des archives dans l’épistémologie historique, une discussion de La Mémoire, l’histoire, l’oubli de Paul Ricœur, par Étienne ANHEIM

Bibliographie
Fabrique des archives, fabrique de l’histoire du Moyen Âge au XIXe siècle. Une bibliographie, par Olivier PONCET

Portrait
Émile Meyerson, d’après sa correspondance. Une première ébauche, par Éva TELKES-KLEIN

Chroniques de la recherche
Le négationnisme en France, par Gisèle SAPIRO
Éditer une revue scientifique. Impacts et objectifs, par Éric BRIAN

Comptes rendus
L’occident médiéval (VIIIe-XVe siècle)
Noblesse et pouvoir en France (XIIe-XIXe siècle)
Archives et histoire intellectuelle
 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.fr