Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Penser le pouvoir au Moyen Âge
(VIIIe-XVe siècle).

Penser le pouvoir au Moyen Âge Penser le pouvoir au Moyen Âge
Agrandir
Dominique BOUTET et
Jacques VERGER (dir.)
2000
Format : 16 x 24 cm |   Nb pages : 446
Études d'histoire et de littérature offertes à Françoise Autrand

- - - - - - - - - -

Résumé

L’histoire politique est redevenue un des axes majeurs de l’histoire médiévale. Mais il ne s’agit plus du simple récit événementiel des règnes et des batailles. Les mécanismes du pouvoir, au sens le plus large, la sociologie des gouvernants, leur culture, les réflexions théoriques et pratiques qu’eux-mêmes ou les clercs à leur service ont menées sur l’exercice du pouvoir, les représentations et les symboles liés à la souveraineté sont désormais au cœur de l’histoire politique du Moyen Âge occidental. Celle-ci est aujourd’hui inséparable d’une histoire culturelle qui se situe elle-même au carrefour de l’histoire des mentalités et de celle des productions intellectuelles, écrites ou figurées.
Les vingt essais ici réunis en l’honneur de Françoise Autrand, qui a été en France l’une des pionnières de ce renouveau historiographique, abordent avec précision la plupart de ces thèmes. De l’époque carolingienne à la fin du XVe siècle, de la Bohême à l’Italie en passant par les états bourguignons et le royaume de France, et à travers les sources les plus diverses – du fabliau à la chronique, du traité savant aux actes de chancellerie, de la parole à l'image –, ils balisent un champ encore largement ouvert de la recherche historique.

- - - - - - - - - -

Sommaire

Publications de Françoise AUTRAND
Introduction, par Dominique BOUTET et Jacques VERGER
Raoul de Presles et les origines de Paris, par Colette BEAUNE
L’éloge du prince et l’expérience de la mélancolie. Réflexions sur les facteurs de cohérence du Jugement du roi de Navarre de Guillaume de Machaut, par Dominique BOUTET
Supplique à Charles VII pour que, de sa grâce, il allège les impôts de Lyon et du Lyonnais (1429 ?). Quelques lieux communs de la pensée politique au XVe siècle, par Philippe CONTAMINE
Écriture de soi, écriture du politique : le Jouvencel, par Élisabeth GAUCHER
Les juges jugent-ils ? Les peines prononcées par le Parlement criminel, vers 1380-1435, par Claude GAUVARD
Prosopographie et histoire culturelle. Origine sociale des auteurs médiévaux anglais, par Jean-Philippe GENET
Les Membres et l’Estomac : la fable et son interprétation politique au Moyen Âge, par Laurence HARF-LANCNER
Un discours à trois voix sur le pouvoir. Le roi et les états généraux de 1484, par Jean-François LASSALMONIE
Pouvoir, « spéculative » et pratique : quelles voix entendre ? par Peter S. LEWIS
Les conflits de pouvoir dans les fabliaux, par Philippe MÉNARD
Biographie d’un évêque rescapé de la méthode prosopographique. Jean de Sains, officier des ducs d’Anjou et secrétaire de Charles VI, par Hélène MILLET
Henri VII et l’honneur de la majesté impériale. Les redditions de Crémone et de Brescia (1311),
par Jean-Marie MOEGLIN
L’idéal du roi en Bohême à la fin du XIVe siècle. Remarques sur le Nouveau Conseil de Smil Flaska de Pardubice,
par Martin NEJEDLY
L’arsenal intellectuel d’un homme de pouvoir. Les, livres de Guillaume Hugonet, chancelier de Bourgogne, par Anke et Werner PARAVICINI
Jacques de Luxembourg. Politique et culture chez un grand seigneur du XVe siècle, par Jacques PAVIOT
« Pour ce que manifestation de Verité ». Un thème du débat politique sous Charles VI, par Nicole PONS
Le bon prince dans l’œuvre de Pierre Salmon, par Albert RIGAUDIÈRE
Le « chevauchier » de Charles V. Christine de Pizan et le spectacle de la majesté royale, par Armand STRUBEL
Réflexion politique et pratique du pouvoir dans l’œuvre d’Alcuin, par Christiane VEYRARD-COSME
Ad prefulgidum sapiencie culmenprolem regis inclitam provehere. L’initiation des dauphins de France à la sagesse politique selon Jean Gerson, par Jacques VERGER
Tabula gratulatoria
 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.fr