Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Fabrique des prolétaires (La)
Les ouvriers de la manufacture d'Oberkampf à Jouy-en-Josas (1760-1815)

Fabrique des prolétaires (La) Fabrique des prolétaires (La)
Agrandir
Alain DEWERPE
Yves GAULUPEAU
1990
Format : 15 x 21 cm |   Nb pages : 224
ISBN-2-7288-0150-9
23.20 €
Version imprimée épuisée

Résumé

De la fin de l’Ancien régime à la Monarchie de Juillet, la manufacture des toiles peintes de Jouy, avec son millier d’ouvriers, est un des hauts lieux de la première industrialisation française. À quatre lieues de Paris, au cœur de la société rurale de la vallée de la Bièvre, cet isolat manufacturier a fait surgir précocement une société prolétarienne. L’exploitation croisée des archives d’entreprise, notariales, communales et judiciaires a permis d’en reconstruire la genèse et la reproduction.
Avec une main d’œuvre rassemblée sous le même toit et régie par une discipline rigoureuse, on est à la racine de l’industrie moderne : la prolétarisation à Jouy est à peu près complète, mais sous l’effet souvent cumulatif de l’origine sociale, de la compétence professionnelle et des alliances matrimoniales, s’instaure une hiérarchie des conditions qui ouvre, au sommet, la possibilité d’une réelle promotion. L’intégration l’emporte dans ce groupe logeant, s’habillant, pratiquement comme des ruraux d’Ile-de-France, alphabétisés et déchristianisé comme eux, politiquement mûrs pour la Sans-culotterie révolutionnaire, mais dans l’obéissance au patron et sans véritable conscience de classe.
À la fois économie, sociologie et anthropologie d’une communauté ouvrière au village, la « Fabrique des prolétaires » est l’anatomie d’une des formes sociales de la transition française à la société industrielle.

- - - - - - - - - - -

Sommaire

I - LES TRAVAILLEURS ET LA MANUFACTURE

Grandeur et décadence de la toile de Jouy
Le marché de masse d’une industrie nouvelle
Oberkampf, un patron exemplaire

La« grande machine »

Produire l’indienne
Une grande entreprise
La division du travail
L’espace productif
Une discipline

Le prix du travail
Le niveau du salaire
Les modalités de la rémunération

La segmentation du marché du travail
L’embauche
Le privilège du contrat
L’instabilité du marché du travail
Les deux marchés

II - LA PROLÉTARISATION

L’adieu aux champs
Les origines rurales et la fixation du nouveau statut
La liquidation de la propriété foncière

Accumulation et paupérisation
Nouveaux patrimoines et stratification sociale
Les bénéfices du salariat

La reproduction
Le poids du nombre
Un régime démographique banal
Famille ouvrière et mobilité sociale

III - COMMUNAUTÉ VILLAGEOISE ET CONDITION OUVRIÈRE

Le cadre domestique
L’habitat
L’ouvrier dans ses meubles

Les effets culturels de la fabrique
Les avatars de l’intégration au village
Repères spatio-temporels
De la signature à la lecture ?
De l’observance à l’indifférence religieuse
Une classe dangereuse ?
Les conflits du travail
L’événement révolutionnaire

Manufacture, économie morale et échelle locale

Conclusion
Sources
Bibliographie
Tables des hors-textes et des tableaux

 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.fr