Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Face à la guerre
Écrits 1914-1916

Face à la guerre Face à la guerre
Agrandir
Georg SIMMEL
2015
Format : 14 x 18 cm |   Nb pages : 120
Collection « Versions françaises »

- - - - - - - - - -

Résumé

La position de l’Allemagne impériale soucie Georg Simmel : où doit-elle se situer vis-à-vis de la catastrophe survenant dans la vieille Europe disloquée, et à l’heure de son « américanisation » ? Dans les textes de ce recueil réunis pour la première fois, Simmel s’exprime moins en universitaire qu’en penseur du lien social, à qui les formes et l’intensité de la guerre en cours imposent une difficile épreuve de vérité. Épreuve personnelle aussi, car la Grande Guerre oppose les philosophes de la même école de pensée – comme on le voit en lisant les pages de Simmel en regard des adresses de Bergson à ses collègues académiciens (rééditées aux PUF en 1972 par A. Robinet dans les Mélanges), puis à l’opinion américaine, lors de ses deux voyages aux États-Unis, en 1917.

- - - - - - - - - -

On en parle

Revue de l’Association des Professeurs de Lettres n° 155 - 2016

Lectures.revues.org - 11 mai 2015

La Cliothèque - 21 avril 2015

Livre Hebdo n° 1037 - 10 avril 2015

- - - - - - - - - -

L’auteur et le traducteur

En 1914, Georg SIMMEL, contemporain de Max Weber et lui aussi une des grandes voix de la sociologie allemande, enseigne à l’Université de Strasbourg. Né en 1858, il est l’auteur d’une œuvre considérable, remarquée en France où il compte, entre autres lecteurs, Henri Bergson. Fil rouge de ses travaux : les formes complexes du corps social, étudiées comme les articulations d’un ensemble vivant régulateur de sa propre diversité. De 1914 à 1916, il interviendra à plusieurs reprises dans la presse berlinoise, sur des questions de politique européenne en particulier.

Jean-Luc EVARD publie, comme germaniste, des traductions de philosophes de l’Allemagne wilhelmienne et weimarienne (F. Rosenzweig, M. Buber…) et des essais de philosophie du politique, autour de la question des totalitarismes et des paniques de l’autorité (Métaphonies. Essai sur la rumeur, éd. de la revue Conférence, 2013). Il travaille par ailleurs sur l’histoire de l’antisémitisme (Signes et insignes de la catastrophe. De la svastika à la Shoah, L’Éclat, 2005) et, depuis 2012, anime un blog de critique du géopolitique, Flavius. La quinzaine géopolitique.

- - - - - - - - - -

Sommaire

Note sur l’édition. Historique des textes

L’idée d’Europe

« Deviens ce que tu es »

L’Europe et l’Amérique. Considération sur l’histoire universelle

La crise de la culture

La dialectique de l’esprit allemand

Transmutation de l’âme allemande

« Éclairer l’étranger »

Bergson et le « cynisme » allemand

Notes du traducteur

La philosophie de la vie part en guerre. Georg Simmel et Henri Bergson en 1914, par Jean-Luc EVARD

Philosophie et propagande
Guerre et religion
Le Vieux Monde et l’homme nouveau
Les philosophes jouent au go

Bibliographie indicative

 

 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.fr