Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Déterreurs de trésors (Les)

Déterreurs de trésors (Les) Déterreurs de trésors (Les)
Agrandir
Washington IRVING
2014
Format : 14 x 18 cm |   Nb pages : 136
Collection « Versions françaises »

- - - - - - - - - -

Résumé

Des rivages de Manhattan aux côtes de Long Island, la rumeur va bon train : et si la région regorgeait de trésors ? Enfouis par le capitaine Kidd et ses pirates à la fin du XVIIe siècle, ils attendent leur inventeur, avec le diable en embuscade. Quatrième et dernière partie des Contes d’un voyageur (1824), « Les déterreurs de trésors » met en scène, au fil de cinq récits enchâssés, les aventures burlesques de personnages en quête d’improbables richesses. Loin des pieuses légendes sur les ancêtres puritains, ce contre-récit des origines de New York nous fait remonter à la protohistoire du capitalisme en Amérique.

Édition de Thomas Constantinesco et Bruno Monfort

Parution simultanée en Folio Bilingue de W. Irving, La Légende de Sleepy Hollow et Rip Van Winkle, traduit, annoté et présenté par Philippe Jaworski (Gallimard, 13 février 2014).

- - - - - - - - - -

On en parle


La cause littéraire - 15 mars 2014

Revue de l’Association des Professeurs de lettres n°150 - juin 2014

Cercles - 2014

- - - - - - - - - -

L’auteur et les traducteurs

Connu pour l’histoire de Rip van Winkle et la légende de Sleepy Hollow (1819-1820), Washington IRVING (1783-1859) fut le premier écrivain américain à jouir d’une renommée internationale. Mais cet observateur acerbe des mœurs démocratiques et mercantiles de son temps est aussi l’auteur d’une histoire satirique de New York (1809) ainsi que de nombreux recueils de contes et esquisses où le charme désuet d’un âge d’or cède le pas au matérialisme effréné qui déjà saisit la jeune nation.

Thomas CONSTANTINESCO est maître de conférences à l’université Paris-Diderot. Auteur de Ralph Waldo Emerson. L’Amérique à l’essai (Rue d’Ulm, 2012), il a participé à l’édition française des Derniers poèmes de Melville (Rue d’Ulm, 2010).

Bruno MONFORT, professeur à l’université Paris-Ouest, auteur de Hawthorne et ses nouvelles : le territoire du presque (Ellipses, 2000), a codirigé l’édition française des Derniers poèmes de Melville, ainsi que La Semblance du vivant (Rue d’Ulm, 2010) qui rassemble certains des contes de Hawthorne.

- - - - - - - - - -

Sommaire

Les Déterreurs de trésors
Histoires trouvées dans les papiers de feu Diedrich Knickerbocker

Hell Gate
Kidd le Pirate
Le diable et Tom Walker
Wolfert Webber, ou les songes dorés
L’aventure du pêcheur noir

Notes des traducteurs

Des trésors et des rêves, par Bruno MONFORT
Il était une fois New York...
Puritains et Hollandais : inventer des ancêtres
Fausse rencontre

« Sportive gothic » : voies de la terreur, chemins du scepticisme
Oscillations et ambivalences
Antiquités, frissons et finances
Le rêveur malin
La terre de la grande promesse : prospérité et fin des nostalgies


Bibliographie indicative

 

 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.fr