Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Claude Bernard. La méthode de la physiologie

Claude Bernard. La méthode de la physiologie Claude Bernard. La méthode de la physiologie
Agrandir
Francois DUSCHESNEAU,
Jean-Jacques KUPIEC et
Michel MORANGE (dir.)
2013
Format : 15 x 21 cm |   Nb pages : 166

Collection « Les rencontres de Normale Sup’ »

- - - - - - - - - - -

Résumé

2013 est l’année du bicentenaire de la naissance de Claude Bernard, né un 12 juillet. Ce livre rend hommage à une grande figure de la science française, qui a marqué le développement de la physiologie moderne. Il montre également qu’aujourd’hui, à l’heure de l’essor d’une biologie post-génomique et systémique, de nombreux aspects du travail de Claude Bernard sont encore d’actualité pour penser le renouveau de la biologie.

Avant-propos de Claire Salomon-Bayet

Sous la direction de François Duchesneau, Jean-Jacques Kupiec et Michel Morange

- - - - - - - - - -

On en parle

Lectures.revues.org/13251 - janvier 2014

Tout prévoir n°444 - septembre 2013

Préventique - juillet/août 2013

- - - - - - - - - -

Les auteurs

Raphaële ANDRAULT est post-doctorante en philosophie à l’ENS de Lyon.

Jean-Gaël BARBARA est neurobiologiste et historien des sciences, chargé de recherche au CNRS
(laboratoire Sphère).

François DUCHESNEAU est professeur de philosophie à l’université de Montréal.

Jean GAYON est professeur de philosophie et d’histoire des sciences à Paris I Panthéon-Sorbonne, directeur de l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques, membre senior de l’Institut universitaire de France.

Jean-Jacques KUPIEC est biologiste moléculaire et épistémologue, chercheur au Centre Cavaillès (Cirphles, ENS).

Laurent LOISON est docteur en histoire et épistémologie des sciences et chercheur associé au laboratoire Sphère (Paris 7-CNRS).

Michel MORANGE est professeur de biologie à l’ENS et à Paris 6, directeur du Centre Cavaillès (Cirphles, ENS).

Denis NOBLE est professeur à l’université d’Oxford et président de l’Union internationale des sciences physiologiques.

François PÉPIN est professeur de philosophie au lycée Louis-le-Grand et chercheur associé au Centre d’études en rhétorique, philosophie et histoire des idées (ENS de Lyon).

Claire SALOMON-BAYET est professeur émérite à Paris I Panthéon-Sorbonne et membre de l’Académie internationale d’histoire des sciences.

Stéphane TIRARD est professeur d’épistémologie et d’histoire des sciences à l’université de Nantes, directeur du Centre François-Viète d’histoire des sciences et des techniques (EA 1161).

- - - - - - - - - -

Sommaire

Avant-propos, par Claire SALOMON-BAYET
Le milieu intérieur et le déterminisme, par François PÉPIN
Théorie cellulaire et synthèse morphologique, par François DUCHESNEAU
Claude Bernard et les trois formes de vie, par Stéphane TIRARD
Controverses sur la méthode dans les sciences du vivant : physiologie, zoologie, botanique (1865-1931),
par Laurent LOISON
Évolutions de la « méthode scientifique » dans l’école de Claude Bernard, par Jean-Gaël BARBARA
Claude Bernard : un précurseur de la biologie systémique ?, par Denis NOBLE
Claude Bernard et l’hérédité, par Jean GAYON
Définir le vitalisme. Les lectures de Claude Bernard, par Raphaële ANDRAULT
Bibliographie

 

 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.fr