Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Rhétorique et discours critiques
Échanges entre langue et métalangues

Rhétorique et discours critiques Rhétorique et discours critiques
Agrandir
GEHLF - Groupe d'étude en histoire de la langue française
1990
Format : 15,5 x 24 cm |   Nb pages : 232
ISBN-2-7288-0153-3
23.20 €

Ajouter au panier


Résumé

Les articles réunis dans cet ouvrage décrivent les rapports complexes qu’entretiennent avec la langue commune les vocabulaires de spécialité de la description des styles et de la critique d’art au cours du temps et dans différentes cultures. L’essentiel de la réflexion porte sur l’héritage de la terminologie rhétorique élaborée par l’antiquité gréco-latine et réaménagée au cours des siècles. Mais ce vocabulaire transmis s’enrichit parfois pour une durée limitée, liée à des faits culturels et sociaux propres à une époque, de termes non marqués de technicité dès l’origine et qui gardent souvent un double usage et une plus grande liberté. Les marques contextuelles, une codification du sens liée à des contraintes syntaxiques isolables, déterminent le glissement de l’usage commun à la terminologie. Le succès et la défaveur de ces termes retracent à leur manière un aspect de l’histoire du lexique où langue et esthétique se conditionnement mutuellement. 

- - - - - - - - - -

Sommaire

Avant-propos, par F. SOUBLIN

Empreintes rhétoriques : mots, textes, concepts, par J.-P. SERMAIN

L’aposiôpèse selon Quintilien : une timide réflexion sur le sens du silence, par C. DALIMIER

La formation du discours critique dans la poétique arabe classique (VIIe-Xe siècle), par J.-P. GUILLAUME

Le vocabulaire des figures de construction à la Renaissance, par B. COLOMBAT

Le sens rhétorique du mot « image » au XVIe siècle, par M.-L. LAUNAY

L’utilisation de « propre » au XVIe siècle selon diverses pratiques signifiantes, par M. GLATIGNY

Une rhétorique en action : le cas de Riche-Source (autour de 1670), par G. MOLINIÉ

Étude contextuelle du mot « style » et de ses substituts dans Les Réflexions sur la Poétique
 du Père Rapin, par F. BERLAN

Le « trope » de Dumarsais dans le double dispositif de la Méthode raisonnée
, par F. DOUAY-SOUBLIN

Sur la notion de description 
dans l’Encyclopédie, par M. BUFFAT

Image
mot du langage « ordinaire » dans la Lettre sur les sourds et muets, par J.-P. SEGUIN

L’analogie banalisée comme support du jugement rhétorique chez Jean-Baptiste Crevier, par A.-M. NAFFAKH

Le style entrecoupé et ses rapports avec la rhétorique, par A. PRINCIPATO

« Manière », « goût », « faire », « style » : les mutations du vocabulaire de la critique d’art en France au XVIIIe siècle, par C. MICHEL

De la rhétorique aux arts : le mot « style » entre 1750 et 1850, par D. BOUVEROT

Les onomatopées ballotées par les flots, par J.-G. LAPACHERIE

Autour des figures de construction « par révolution » chez Fontanier, par A. CIZEK

« S’il est malheureux de n’avoir point d’idées des choses qu’on doit connaître, il est pernicieux d’en avoir de fausses », par J.-Ph. SAINT-GÉRAND

« Clichés » fin de siècle, par A. HERSCHBERG-PIERROT
 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.fr