Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Résistances de l'image

Résistances de l'image Résistances de l'image
Agrandir
T.I.G.R.E.
(Groupe de Recherche à l'ENS sur le texte et l'image)
1992
Format : 16 x 24 cm |   Nb pages : 296
ISBN-2-7288-0177-0
23.20 €

Ajouter au panier


Collection « Coup d’essai »

- - - - - - - - - -

Résumé

Quel est le rapport entre un hiéroglyphe et une photo ? Qu’ont en commun une page des Salons de Diderot, les théories de Rousseau sur l’origine des langues, le mythe des Parques, un film de Buñuel et un portrait gravé de la Renaissance ? L’étude de la fonction d’objets apparemment hétéroclites révèle des phénomènes de résistance de l’image au texte, que le présent volume se propose d’appréhender à l’aide des notions de rétention, d’expansion et de performance. 
Dans notre expérience quotidienne, nous sommes confrontés à la fois au culte de l’image immédiate, capable de restituer l’événement brut au détriment du commentaire, et à celui de l’image fantasmatique, qui déborde la référence au discours rationnel. Partant de ce constat, ce livre s’attache aux difficultés que rencontre toute tentative de lecture de l’image. L’analyse concrète d’images aux statuts divers permet de redécouvrir des pratiques littéraires et plus largement culturelles auxquelles notre civilisation audio-visuelle donne rétrospectivement une partie de leur sens. 

- - - - - - - - - -

Les auteurs

Florence DUPONT, professeur à l’université de Nancy en études latines, chargée de conférences à l’École Pratique des Hautes Études, a publié de nombreux articles et ouvrages sur la culture romaine, en particulier L’Acteur-roi, Les Belles-Lettres, 1985 ; L’Affaire Milon, Denoël, 1987 ; Le Théâtre latin, Annand Colin, 1988 ; Homère et Dallas, Hachette, 1991. 

Patricia EICHEL-LOJKINE, ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée de lettres modernes, allocataire monitrice normalienne à l’université de Paris III, prépare une thèse sous la direction de Daniel Ménager (Paris X) sur les recueils de Vies d’hommes illustres du XVIe siècle en France et en Italie.

Corinna GEPNER, ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée de lettres modernes, allocataire monitrice normalienne à l’université de Paris III, prépare une thèse sous la direction de René Démoris (Paris III) sur les métaphores musicales dans le discours sur la peinture au XVIIIe siècle. 

Stéphane LOJKlNE, ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé de lettres classiques, allocataire moniteur normalien à l’université de Grenoble III, prépare une thèse sous la direction de Georges Benrekassa (Paris VII) sur la poétique de Diderot. Il a publié une édition critique du Paradoxe sur le comédien, Colin, mars 1992. 

Raphaëlle MOINE, ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée de lettres classiques, allocataire monitrice normalienne à l’université de Nancy, prépare une thèse sous la direction d’Hélène Puiseux à l’École Pratique des Hautes Études sur la représentation du repas dans le cinéma européen des années trente aux années quatre-vingts. 

Philippe ORTEL, élève de l’École normale supérieure, agrégé de lettres classiques, prépare une thèse sous la direction de Philippe HAMON (Paris III) sur Photographie et Mimésis au XIXe siècle. 

Sylvie PUECH, ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée de lettres classiques, ancienne normalienne doctorante à l’université de Reims, puis professeur agrégée à l’université de Paris IV, a achevé une thèse en littérature comparée sous la direction de Pierre BruneI (Paris IV) sur le mythe des Parques.

Jean-Christophe SAMPIERI, élève de l’École normale supérieure, agrégé de lettres modernes, prépare une thèse sous la direction de Georges Benrekassa (Paris VII) sur le vocabulaire de l’image dans les écrits philosophiques du XVIIIe siècle. 

Emmanuelle VALETTE-CAGNAC, étudiante en doctorat sous la direction de Florence Dupont à l’École Pratique des Hautes Études, prépare une thèse sur la lecture à Rome. 

- - - - - - - - - -

Sommaire

Présentation, par Philippe ORTEL

I - L’IMAGE MÉMOIRE : ANTIQUITÉ ET RENAISSANCE

Des images qui font parler, par Florence DUPONT
Le masque et l’oraison
En passant par le forum
Les étonnements de Polyve
Lettres mortes et maisons de poupées

Discours romains sur les hiéroglyphes : comment écrire avec des images ?, par Emmanuelle VALETTE-CAGNAC
Le « mythe égyptien ». Place de l’Égypte dans l’imaginaire gréco-romain
Le courant égyptisant à Rome. Histoires d’obélisques
Discours romains sur les hiéroglyphes
Conclusion

Le mythe des Parques, noms et figures du destin, par Sylvie PUECH 
Du texte à l’image
De l’image au texte
Le texte dans l’image

Les 
Vrais Portraits de Théodore de Bèze : comment regarder des images laïques ?, par Patricia EICHEL-LOJKINE
Le regard de la mémoire
Le regard de la dévotion
Le regard de l’enthousiasme
Document : extrait de l’épître dédicatoire des Vrais  Portraits, adressée à Jacques VI d’Écosse

II - L’IMAGE EXPANSIVE : LITTÉRATURE ET REPRÉSENTATION AU XVIIIe SIÈCLE

« Suzanne et les vieillards » dans les Salons de Diderot : le spectateur manipulé, par Corinna GEPNER
L’identification du spectateur
L’« intention » du peintre
Suzanne narratrice.

« L’Antre de Platon » : rêve et élaboration poétique chez Diderot
, par Stéphane LOJKINE
Un tableau déplié, poétique du cliché bougé
Le fléchissement des sources : Pausanias et Fragonard revisités par Diderot
Lecture psychocritique : de l’Éros maniaque à l’Éros sublime
Liens entre l’élaboration poétique et le contenu fantasmatique.

Le problème de l’image dans le premier chapitre de L’Essai sur l’origine des langues de Jean-Jacques Rousseau : « Des divers moyens de communiquer nos pensées », par Jean-Christophe SAMPIERI
Typologie ou mythologie ?
L’action, l’image et la parole
Vers une unité problématique : délimitation d’une esthétique.

III –PERFORMANCE DE L’IMAGE : PHOTOGRAPHIE ET CINÉMA

Photographier l’écrit, par Philippe ORTEL
Difficile thématisation de l’écrit
Valeurs photographiques de l’écrit
Esthétique de l’écrit.

Le Charme discret de la bourgeoisie (Luis Buñuel, France, 1972) : le rituel et l’événement, par Raphaëlle MOINE
L’impossible construction de l’espace rituel
Six personnages en quête de texte
Rituel et événement : deux façons d’être au temps

Conclusion
 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.fr