Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Musique et humanisme à la Renaissance

Musique et humanisme à la Renaissance Musique et humanisme à la Renaissance
Agrandir
collectif
1993
Format : 16 x 24 cm |   Nb pages : 166
ISBN-2-7288-0183-5
20.10 €
Version imprimée épuisée

Cahier V.L. Saulnier n° 10

- - - - - - - - - -

Résumé

La musique, comme science et comme langage, comme art et comme pratique sociale, a participé au courant de l’humanisme. 
Les hommes de la Renaissance se sont efforcés de retrouver la musique d’Orphée, de Pythagore et de Platon pour atteindre nombre de buts : comprendre les fondements de l’harmonie et adapter la théorie musicale à la pratique des instrumentistes et des compositeurs de leur temps ; reformuler entièrement l’idée de la structure mathématique, harmonique et musicale de l’univers ; partir à la recherche du son, conçu comme la rencontre entre une oreille, une sensibilité et un phénomène physique encore mystérieux. Plus soucieux des effets que des causes, les poètes et les artistes ont voulu atteindre une expressivité parfaite, grâce au mariage de la poésie et de la musique. Et puisque l’on prêtait à cette musique « une vertu secrète et quasi incroyable à émouvoir les cœurs », les réformés, enfin, lui accordèrent une attention toute particulière lorsqu’ils voulurent fonder une nouvelle liturgie et une nouvelle pratique musicale. 
Au temps de l’humanisme, la musique est donc au cœur de préoccupations plurielles, et c’est pour rendre compte de cette richesse que ce colloque a réuni des spécialistes venus de plusieurs horizons : littéraires, musicologues et historiens des sciences. 

- - - - - - - - - -

Sommaire

À l’occasion d’un dixième anniversaire, par Robert AULOTTE

Ouverture, par Michel MESLIN

Musique et humanisme : document préparatoire, par Isabelle PANTIN

Musique et danse dans une fête « humaniste » : les noces de Costanzo Sforza et Camilla d’Aragona (Pesaro 1475), par Nicoletta GUIDOBADI

Francesco de Salinas et l’humanisme italien, par Claude V. PALISCA

Théorie et pratique musicale chez les Kabbalistes chrétiens de la Renaissance, par Jean-François MAILLARD

Quelques observations sur la disparition de l’humanisme musical en France, par Georgie DUROSOIR

La musique comme science physique et mathématique au XVIIe siècle, par H. Floris COHEN

La mise en musique du sonnet français avant 1552, par John MCCLELLAND
Musique et poésie huguenote, par Francis HIGMAN

Musique et sens chez Pontus de Tyard, par Eva KUSHNER

L’influence de l’humanisme sur les formes musicales en Allemagne au XVIe siècle, par Édith WEBER

L’argument musical dans la littérature européenne de 1580 à 1620, par James DAUPHINÉ

Conclusions, par Isabelle PANTIN

Bibliographie, par Isabelle PANTIN
 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.fr