Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Ernest Hemingway,
The Sun Also Rises. Entre sens et absence

Ernest Hemingway, <br><i>The Sun Also Rises</i>. Entre sens et absence Ernest Hemingway, <br><i>The Sun Also Rises</i>. Entre sens et absence
Agrandir
Agnès DERAIL-IMBERT
Philippe JAWORSKI (éd.)
2012
Format : 14,5 x 21 cm |   Nb pages : 108
Version papier disponible en impression à la demande
sur ce site, au prix indiqué ci-dessus.




Collection Actes de la recherche à l’Ens (publications électroniques)

- - - - - - - - - -

Résumé

Principalement à l’attention des agrégatifs 2012 et 2013, le 8e volume des « Actes de la recherche à l’ENS » est consacré au célèbre The Sun Also Rises d’Hemingway. Tandis que les grands romans modernistes des années 1920 renouvelaient les représentations de l’intériorité par la technique du courant de conscience ou du monologue intérieur, tandis que s’expérimentait un autre rapport à la temporalité, à travers des jeux sophistiqués sur les anachronies du récit, Hemingway mettait au point dans ce roman ce qui allait devenir le grain distinctif de son célèbre style : une écriture « blanche », comme on la qualifierait plus tard, au ras de l’expérience, journalistique, factuelle, objective. Cet effet de transparence obtenu, entre autres, par un effacement scrupuleux des marques d’une littérarité réflexive, allait, pour un temps, faire paradoxalement écran au raffinement du récit et à un art virtuose du dialogue. Les études de ce volume intitulé Ernest Hemingway, The Sun Also Rises. Entre sens et absence, réexaminent sur nouveaux frais le modernisme singulier de l’écrivain : plutôt que de faire parler à toute force ce texte laconique, elles interrogent les modalités formelles de sa réserve, à la fois comme retenue et comme promesse d'une nouvelle dispensation du sens.

- - - - - - - - - -

Les auteurs

Agnès DERAIL-IMBERT est maître de conférences à l’université Paris-Sorbonne et à l’ENS-Ulm. Elle est l’auteur de Moby Dick. Allures du corps (Rue d’Ulm, 2000) et a codirigé l’édition et la traduction des Derniers poèmes de Melville. Elle a publié de nombreux articles sur la littérature américaine du XIXe siècle.

Philippe JAWORSKI est professeur de littérature américaine à l’université Paris-Diderot. Il est l’auteur d’un ouvrage consacré à la fiction de Melville, Le Désert et l’empire, paru en 1986 aux Presses de l’ENS. Il est l’éditeur des œuvres d’Herman Melville et de F. Scott Fitzgerald dans la « Bibliothèque de la Pléiade ».

Hélène AJI est professeur de littérature américaine à l’université Paris Ouest. Elle travaille sur la poésie américaine moderniste et contemporaine et est l’auteur de trois ouvrages : Ezra Pound et William Carlos Williams : pour une poétique américaine (L’Harmattan, 2001), William Carlos Williams : un plan d’action (Belin, 2004), Ford Madox Ford, The Good Soldier (Armand Colin, 2005). Elle a récemment co-édité, avec Céline Mansanti et Benoît Tadié, un ouvrage collectif intitulé Revues modernistes, revues engagées (PUR, 2011).

Nathalie COCHOY est professeur de littérature américaine à l’université Toulouse-Le Mirail. Ses travaux sont consacrés à l’écriture de l’espace (la ville, la nature) dans la fiction américaine. Elle est l’auteur de Ralph Ellison. La musique de l’invisible (Belin, 1998) et de Passante à New York (PUB, 2010) et rédactrice de la revue Transatlantica (littérature et arts). Elle est responsable de l’axe de recherche « Poéthiques » dans son laboratoire (CAS).

Clara MALLIER est maître de conférences en littérature américaine à l’université Bordeaux 3. Elle est l’auteur de The Sun Also Rises : roman holographique (PUF, 2011) ainsi que de plusieurs articles sur ce roman et sur d’autres œuvres d’Hemingway. Elle a également publié des études sur John Steinbeck et Jim Harrison ainsi que des traductions de William Styron et d’Anne Zouroudi.

Fiona MCMAHON est maître de conférences en littérature américaine à l’université de Bourgogne. Ses recherches portent sur le modernisme, l’écriture du témoignage et de l’archive, ainsi que sur les rapports entre littérature et discours visuels. Elle est l’auteur de Charles Reznikoff : une poétique du témoignage (L’Harmattan, 2011) et de nombreux articles sur les poétiques des XXe et XXIe siècles.

Bruno MONFORT est professeur à l’université Lille 3. Ses travaux portent essentiellement sur la littérature et l’art américains du XIXe siècle. Il est l’auteur d’un ouvrage consacré aux contes et nouvelles de Nathaniel Hawthorne, Le Territoire du presque (Ellipses, 2000). Il a codirigé l’édition et la traduction des Derniers poèmes de Melville et a publié, avec Ronald Jenn, l’édition française de plusieurs contes de Nathaniel Hawthorne (La Semblance du vivant, Rue d’Ulm, 2010).

Françoise SAMMARCELLI est professeur de littérature américaine à l’université Paris-Sorbonne où elle dirige le centre de recherche « Texte et image ». Elle est l’auteur de John Barth : les bonheurs d’un acrobate (Belin, 1998) et de nombreux articles sur la littérature américaine, l’intertextualité et les rapports texte/image. Elle a récemment dirigé deux ouvrages :Image et mémoire (PUPS, 2009) et L’Obscur (Michel Houdiard, 2009).

Christine SAVINEL est professeur à l’université Paris-Sorbonne Nouvelle. Spécialiste de poésie et d’art américains, elle est notamment l’auteur d’Emily Dickinson et la grammaire du secret (PUL, 1993) et de Poèmes d’Emily Dickinson, au rythme du manque (PUF, 2009). Traductrice, elle a également publié en 1999 une édition des Journaux de Sylvia Plath chez Gallimard..

- - - - - - - - - -

Sommaire

Avant-propos, par Agnès DERAIL-IMBERT

Hemingway du côté de Stein : l’autre logique du texte dans The Sun Also Rises, par Christine SAVINEL

Quelques réflexions sur l’usage de la coordination dans The Sun Also Rises, par Clara MALLIER

“This is country”. Observation as Imagination in The Sun Also Rises, par Fiona MCMAHON

Les paysans de Paris : marcher dans The Sun Also Rises, par Nathalie COCHOY

« Bells, balls, and bulls » (Nabokov). The Sun Also Rises comme formulaire, par Hélène AJI

The Sun Also Rises : une logique de la perte ?, par Bruno MONFORT

La réserve et l’excès dans The Sun Also Rises, par Françoise SAMMARCELLI

 

 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.fr