Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Quadrature du cercle (La)
Les mathématiciens italiens et la vie parlementaire 1848-1913

Quadrature du cercle (La) Quadrature du cercle (La)
Agrandir

Antonin DURAND

16 janvier 2018
Format : 15 x 21 cm |   Nb pages : 340
ISBN-978-2-7288-0587-7
26.00 €
Prochainement
Collection ITALICA

- - - - - - - - - -

Résumé

La naissance d’une vie parlementaire en Italie à l’issue du « printemps des peuples » de 1848 a permis à de nouvelles catégories sociales de s’impliquer dans la politique. Les universitaires, et en particulier les mathématiciens, sont nombreux à profiter de cet appel d’air. Ce livre se propose d’analyser la rencontre entre ces deux milieux et la circulation des acteurs et des idées entre ces deux champs : pourquoi les mathématiciens sont-ils si nombreux – une quarantaine entre 1848 et 1913 – à entrer au Parlement ? Quels sont les effets de cet engagement dans leur carrière académique ? Comment leur prestige scientifique et leurs compétences techniques sont-elles valorisées dans la vie politique ? Toutes ces questions sont abordées en croisant les actes parlementaires avec les sources académiques et privées des savants. Elles ont une résonance particulière dans le contexte politique français d’aujourd’hui – alors qu’a été élu député en 2017 le mathématicien Cédric Villani, normalien et médaille Fields.

- - - - - - - - - - -

L’auteur

Antonin DURAND est normalien, agrégé et docteur en histoire. Il enseigne au département d’histoire de l’École normale supérieure depuis 2014. Il a présenté le livre Grands reporters de guerre entre observation et engagement (Rue d’Ulm, 2012), codirigé Des mathématiciens et des guerres. Histoires de confrontations (XIXe-XXe s.) (CNRS Editions, 2013) et publié plusieurs articles sur l’histoire des élites et de leurs mobilités en France et en Italie.

Sommaire

Liste des abréviations

Introduction Qu’est-ce qu’un mathématicien ? • Autour de l’unification • Des mathématiques au politique • Pour une histoire des intellectuels savants • Sortir de l’ombre de la question nationale • Le mathématicien et le politique

I - LA CARRIÈRE MATHÉMATIQUE

La nationalisation des mathématiques à l’université Les mathématiques à l’université avant l’Unité : tableau d’un système hétérogène • Les difficiles voies de l’homogénéisation au lendemain de la loi Casati de 1859 • La naissance d’un marché académique national

Recruter les professeurs de mathématiques Des nominations sous contrôle politique ? • La libéralisation du marché universitaire et l’émergence d’un recrutement par les pairs • Le recrutement entre nationalisation du marché et résistances locales

Faire carrière dans les mathématiques Devenir mathématicien • Stratégies d’ascension

II - LA CARRIÈRE PARLEMENTAIRE

Science et Parlement : deux mondes incompatibles ? L’enseignement supérieur dans les carrières parlementaires • Aménager les emplois du temps

Construire une légitimité politique Mathématiciens en campagne • La science dans la rhétorique parlementaire • Légitimité internationale et circulation des modèles institutionnels

Les mathématiciens parlementaires au travail Quantifier le travail parlementaire • Les domaines de l’expertise

La politisation par le Parlement Intégrer les normes du travail parlementaire • Diversifier les domaines d’intervention • Les mathématiciens et les divisions de la vie politique italienne

Conclusion

Sources et bibliographie
SOURCES : Archives institutionnelles • Documentation réglementaire • Actes parlementaires • Annuaires • Autobiographies/mémoires • Œuvres mathématiques et extramathématiques • Correspondances
BIBLIOGRAPHIE : Outils • Sciences et nation en Italie • Intellectuels, savants et politique • Approches institutionnelles : Parlement, académies, universités • Histoire des sciences mathématiques en Italie au XIXe siècle • Approches régionales • Cas individuels

Remerciements

Index

 

 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.fr