Lien vers l'ENS
Lien vers PSL
Accueil
Accueil du site

Peine de mort (La)
Vers l'abolition absolue ?

Peine de mort (La) Peine de mort (La)
Agrandir
Marc CRÉPON
Jean-Louis HALPÉRIN
Stefano MANACORDA (dir.)
2016
Format : 15 x 21 cm |   Nb pages : 136
Collection « Les rencontres de Normale Sup’ »

- - - - - - - - - - -

Résumé

Depuis trois décennies, la peine de mort recule incontestablement dans le monde. Le noyau dur des États rétentionnistes procédant à des exécutions se réduit désormais à une trentaine de pays. Pourtant, en Amérique du Nord, en Asie, en Afrique, il est des États qui paraissent peu affectés par le mouvement international en faveur de l’abolition : des exécutions ont eu lieu en 2015 en Inde et au Japon, tandis qu’elles continuent en Iran, en Irak, en Arabie Saoudite, en Indonésie ou dans certains États des États-Unis.
Cet ouvrage réunit philosophes, juristes et cartographes pour s’interroger sur les progrès et les limites de cette ambition d’une abolition universelle, qui deviendrait absolue, de la peine de mort. De Victor Hugo à Derrida, quels sont les impératifs philosophiques de l’abolition ? Quelle est l’influence des conventions internationales, quels sont les facteurs propices à l’abolition ? Et, approche originale utilisée ici, comment est-il possible de mesurer le phénomène abolitionniste à travers des cartes ?

Sous la direction de Marc Crépon, Jean-Louis Halpérin et Stefano Manacorda

Postface de Robert Badinter


Cartes de Julien Cavero : carte interactive

- - - - - - - - - - -

On en parle

Les Lettres Françaises - 2 février 2016

Livre Hebdo n°1075 - 4 mars 2016

- - - - - - - - - - - 

Les auteurs

Luis ARROYO ZAPATERO, professeur à l’Universidad de Castilla-La Mancha.
Sandra L. BABCOCK, professeur à la Cornell Law School.
Robert BADINTER, ancien ministre, ancien président du Conseil constitutionnel.
Julien CAVERO, cartographe du labex TransferS.
Marc CRÉPON, directeur de recherche au CNRS, professeur attaché à l’École normale supérieure.
Mireille DELMAS-MARTY, professeur honoraire au Collège de France.
Jean-Louis HALPÉRIN, professeur à l’École normale supérieure.
Stefano MANACORDA, professeur à l’université de Naples.
Jean-Claude MONOD, directeur de recherche au CNRS.
Marie NICOLAS, ATER à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Frédéric WORMS, professeur à l’École normale supérieure.

- - - - - - - - - - - 

Sommaire

Introduction, par Marc CRÉPON, Jean-Louis HALPÉRIN et Stefano MANACORDA

Du droit à la vie. Une lecture de Victor Hugo, par Marc CRÉPON

L’abolition de la peine de mort comme institution de l’humanité, par Frédéric WORMS

« Penser le théologico-politique depuis la peine de mort ». Le souverain, les Lumières et la déconstruction,
par Jean-Claude MONOD

Le droit international et la peine de mort. Le flou entre la théorie et la pratique, par Sandra L. BABCOCK

Les chemins de l’abolition de la peine de mort. Acteurs, facteurs et processus, par Luis ARROYO ZAPATERO

Jalons pour le développement d’une cartographie dynamique de la peine de mort et de son abolition,
par Jean-Louis HALPÉRIN, Stefano MANACORDA et Marie NICOLAS

Conclusion, par Mireille DELMAS-MARTY

Postface. Vers l’interdiction universelle de la peine de mort, par Robert BADINTER

Bibliographie

 

 
45 rue d'Ulm  |  75005 Paris  |  tél. 01 44 32 36 80 ou 83  |  ulm-editions@ens.fr